Les mégots de cigarettes : un pollueur minuscule mais nocif pour notre planète.

Que pouvez-vous faire pour aider ?

 

Les sacs en plastique, les cuillères, les tasses et les pailles sont largement connus comme des polluants environnementaux et font l'objet d'une attention croissante chaque jour. De nouvelles innovations comme l'acide polylactique (PLA) et le plastique soluble dans l'eau sont en augmentation pour faire disparaître du marché le plastique problématique. Mais il y a un polluant ignoré - que l'on trouve au coin de chaque rue - le produit le plus éliminé de la nature : le mégot de cigarette.

Plus de 5,5 billions de cigarettes sont fumées chaque année dans le monde, et on estime que plus des deux tiers sont jetées dans la rue. Cela représente plus de 3,6 billions de mégots rejetés - non seulement ces mégots contiennent du plastique, mais ils transportent aussi de multiples produits chimiques toxiques qui s'infiltrent dans notre environnement.

Plus dommageable encore, les mégots de cigarettes constituent le principal polluant de nos écosystèmes marins. Non biodégradables, les mégots pénètrent dans nos canaux, rivières, mers et océans, libérant des toxines et détruisant notre vie aquatique. Lors d'une opération internationale de nettoyage des côtes, 19 % des débris étaient des cigarettes. Les emballages alimentaires ne représentaient que 10 %.

Mais les mégots de cigarettes sont si petits ! En quoi sont-ils si nocifs ?

Lorsque le tabac est cultivé, il est souvent contaminé par des pesticides - qui ne sont pas bien lavés lorsque le tabac est transformé en cigarette. En plus des produits chimiques agricoles, le tabac libère aussi beaucoup d'autres produits chimiques toxiques lorsqu'il est brûlé. Les filtres des cigarettes sont conçus pour empêcher les toxines les plus nocives d'entrer dans nos poumons. Mais chaque fois que ces filtres sont éliminés, nous rejetons ces produits chimiques nocifs dans l'environnement. Quand il s'agit de cigarettes, le plastique n'est même plus le plus gros problème - c'est le mal dont le plastique forme le support.

Lorsque notre équipe a pris conscience de ce problème, nous étions curieux de voir combien de mégots de cigarettes jetés nous pouvions trouver. Nous avons formé une équipe de dix personnes et traversé une pelouse à Amsterdam Est pour voir combien nous pouvions en trouver. En dix minutes, nous avons trouvé plus de 1137 mégots de cigarettes ! Essaie ça toi-même, un jour. Lorsque vous marchez dans les rues, prenez un moment pour compter toutes les mégots que vous pouvez trouver en moins d'une minute. Vous serez stupéfaits.

Certaines initiatives tentent de minimiser l'impact des filtres mis au rebut, comme les cendriers portables et les cendriers en plastique. DropPit - les cendriers sur le terrain - mais il y en a beaucoup trop peu. Les fumeurs et les non-fumeurs sont également très peu sensibilisés à ce problème - et il faut d'abord y remédier.

Alors aidez-nous à diffuser le savoir ! Provoquez la discussion - même si vous ne fumez pas vous-même. Sensibilisez les fumeurs à ce problème afin qu'ils puissent essayer de faire une différence.